Pour créer un contenu marketing pertinent, on doit avoir un objectif bien précis. Dans cet article, on va voir les formats les plus adaptés du marketing de contenu afin d’attendre la ou les cibles d’audiences définies en amont.

-Les contenus vidéo‌ : 

Les formats courts (moins de 5min) : 

Les teasers Par exemple la bande d’annonce du film d’animation moi moche et méchant 3

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=qdiVezWqn1o

Ce sont des vidéos moins de 5 minutes en générale pour faire la promotion d’un film, nouveau produit, nouvelle chanson, etc… Ce format a pour but de fixer des attentes, de créer de l’anticipation pour mieux pousser à l’action.

Les vidéos explicatives :

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=uCjVEFTrj_g

Beaucoup d’entreprise réaliser et publier des vidéos explicatives pour promouvoir leur nouveau produits, un nouveau logiciel, application, etc… Les vidéos coutres sont plus populaires car moins couteuse en temps et en attention, les vidéos un peu plus longues aident bien à expliquer le fonctionnement par d’un logiciel, on ne peut pas tout dire en 5 minutes.

-Les formats audio :

La musique :

La musique peut-être un moyen particulièrement efficace de développer votre notoriété.

Podcasts et radio :

Les contenus audio sont moins riche que les contenus vidéos, ils peuvent toucher des cibles en déplacement, par exemple : écouter la radio en voiture, en voyage, en vacance…

-Les images :

Il y a un dicton qui dit qu’une image vaut 1000 mots.

Les photos :

Une photo publiée sur Facebook

Les infographies :

Les infographies sont excellentes pour communiquer une information visuellement.

-Les formats rédactionnels :

Les contenus rédactionnels sont les plus demandant en temps et en attention. Le consommateur doit donc faire un effort de lecture plus ou moins conscient et plus ou moins demandant du début à la fin du contenu. Les formats rédactionnels demandent donc un investissement supérieur. Voici quelques exemples de formats principalement rédactionnels :

Les livres blancs :

Les livres blancs (white papers) sont excellents pour démontrer votre expertise et pour collecter des adresses de prospects qualifiés. Pour faire simple, les livres blancs ne sont ni plus ni moins que des livres (souvent digitaux) créés à des fins marketing. Pourtant, contrairement à des romans en librairies, vous allez vouloir les mettre en téléchargement gratuit, en échange d’informations de contact.

Les articles :

D’après Hubspot, un article marketing optimal respecte les règles suivantes : Son titre fait 8 à 12 mots et ne dépasse pas 70 caractères. Son corps fait 1600 mots et prendre 7 minutes à lire.‌ Sa méta-description ne devrait pas dépasser 155 caractères. La méta-description d’un article est une description écrite spécifiquement pour les moteurs de recherche. La balise qui sert à renseigner cette méta-description ressemble à ça :

 

Le micro-blogging :

Le micro-blogging est le moins demandant en temps et en effort, que ce soit pour la création ou la consommation. Ces « contenus miniatures » ont été popularisés par Facebook et Twitter et ils sont d’ailleurs au cœur de l’expérience de ces réseaux sociaux. Plus un contenu est produit dans un format court, riche et facile à consommer, plus il aura un fort potentiel pour atteindre des cibles en BtoC (business to client). Alors qu’un contenu plus long et pauvre pourra tout de même porter ses fruits auprès d’une audience qualifiée et notamment en BtoB (business to business), à condition qu’il ne soit pas incomestible pour autant.

Suivez moi sur LinkedIn et sur Facebook

Source : OpenClassrooms.com

Pin It on Pinterest